Aux Vertus des Plantes
Categories

Oligo-éléments

[:fr]Potassium[:]

[:fr]

Indications :

Le Potassium par son action antalgique et anti-œdémateuse, est indiqué dans :

  • l’arthrose, les rhumatismes, associé au Manganèse-Cobalt et au Magnésium,
  • les œdèmes cycliques, associé au Manganèse-Cobalt et au Cobalt,
  • l’HTA labile associé au Manganèse et éventuellement à l’Iode,
  • la rétention hydrique.

Son efficacité est telle qu’il permet bien souvent de diminuer voire d’interrompre les antalgiques classiques habituels. Comme pour le Magnésium, il ne permet pas de restituer une déplétion potassique où des doses pondérales seront indispensables.[:]

[:fr]Aluminium[:]

[:fr]

Aluminium, oligo-élément artificiel

L’ALUMINIUM est neurosédatif et neurotrope.

Indications :

L’Aluminium présente un intérêt dans certains troubles neuropsychiques :

  • l’excitation vespérale, l’agitation, l’euphorie, l’insomnie d’endormissement associées alors au Manganèse,
  • la lenteur d’idéation, les troubles de la mémoire de fixation, les difficultés scolaires par manque de concentration, associées alors au Manganèse-Cuivre voire au Cuivre-Or-Argent.

Il n’existe pas à ces doses de risque de surcharge, comme cela a été observé chez les dialysés.[:]

[:fr]Argent[:]

[:fr]Argent, oligo-élément artificiel

L’OR et l’ARGENT sont des métaux lourds qui se substituent au Cuivre.

L’argent a une action antiseptique et anti-inflammatoire comme le Cuivre à l’état physiologique mais plus puissante.

Pour certains, le complexe Cuivre-Or-Argent réduit l’inflammation chez le rat par rapport au groupe témoin (test l’adjuvant de Freund) et diminuent significativement les PGE2, les 6-céto-PGF1-α et l’haptoglobine.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

 

[:]

[:fr]Or[:]

[:fr]

Or, oligo-élément artificiel

L’OR et l’ARGENT sont des métaux lourds qui se substituent au Cuivre.

L’Or a une action immunomodulatrice déjà utilisé à dose plus importante dans la polyarthrite rhumatoïde. Ils sont tous bactéricides.

Pour certains, le complexe Cuivre-Or-Argent réduit l’inflammation chez le rat par rapport au groupe témoin (test l’adjuvant de Freund) et diminuent significativement les PGE2, les 6-céto-PGF1-α et l’haptoglobine.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

[/wptab]

[:]

[:fr]Cobalt[:]

[:fr]

Indications :

Le Cobalt par son action régulateur sympathique et parasympathique et son action vasculaire, est indiqué dans :

  • les spasmes vasculaires,
  • les troubles vasomoteurs périphériques : les phénomènes de Raynaud, les paresthésies, les acouphènes, les vertiges, associé au Manganèse-Cobalt et au Phosphore,
  • la migraine, associé au Manganèse et au Phosphore et éventuellement au Soufre,
  • la flatulence, l’aérogastrie, le hoquet, associé au Manganèse-Cobalt, au Magnésium et au Phosphore,
  • l’HTA labile, associé au Manganèse, au Phosphore, à l’Iode et au Potassium,
  • l’appréhension opératoire, le « trac » avant un examen.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques.

Le Cobalt dans la migraine, la dose va de 3 à 7 prises/semaine. Le Zinc-Cuivre, le Zinc-Nickel-Cobalt en cas de stress important et dans les formes bâtardes, la dose peut aller jusqu’à 4 voire 7 prises hebdomadaires.

[:]

[:fr]Fluor[:]

[:fr]

Indications :

Le Fluor par son action plastique et dans le métabolisme phosphocalcique, est indiqué par :

  • l’ostéoporose, associé au Manganèse-Cobalt et/ou au Cuivre-Or-Argent,
  • la prévention de la carie dentaire, associé au Manganèse-cuivre,
  • l’hyperlaxité ligamentaire, la fragilité tendineuse, la scoliose, associé au Manganèse-Cuivre, éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • les apophysites et épiphysites de croissance, attitude scoliotique et troubles de la statique vertébrale, de la croissance, associé au Manganèse-Cuivre, éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • le retard de consolidation, associé au Manganèse-Cuivre et éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • la maladie de Paget, associé au Manganèse-Cobalt,
  • l’insuffisance veineuse.

[:]

[:fr]Lithium[:]

[:fr]

Indications :

Le Lithium par son effet neurorégulateur, tranquillisant, sédatif neuropsychique est indiqué dans :

  • l’irritabilité, le nervosisme, associé au Manganèse,
  • l’anxiété, l’angoisse associé au Manganèse-Cobalt,
  • l’anxio-dépression associé au Cuivre-Or-Argent,
  • les troubles du sommeil, l’insomnie associé au Manganèse, au Manganèse-Cobalt ou au Cuivre-Or-Argent,
  • le sevrage des anxiolytiques (benzodiazépines) est une bonne indication en raison de l’absence de rebond,
  • l’hypertonie musculaire douloureuse, la fibromyalgie, la spasmophilie,
  • les troubles de l’humeur et de l’affectivité : instabilité, insertion scolaire,
  • les troubles de la mémoire, difficulté d’apprentissage due à l’émotivité ou à l’anxiété,
  • le syndrome prémenstruel, la ménopause.

Son délai d’action est assez rapide de 2 à 5 jours. Son dosage est très faible et ne nécessite aucune surveillance plasmatique comme pour son indication dans la psychose bipolaire où les doses alors nécessaires sont 30 à 50 fois supérieures. Même à raison de 3 prises par jour pendant des mois, il ne présente aucune toxicité ni de contre-indication cardio-rénale, comme c’est le cas du Lithium à dose pondérale (Théralith, Neurolithium).

[:]

[:fr]Cuivre[:]

[:fr]

Indications :

Le Cuivre par son action anti-infectieuse et anti-inflammatoire (Sorenson), est indiqué dans :

  • les maladies infectieuses : les viroses, la grippe, les infections ORL, prévenant l’asthénie post-infectieuse,
  • les rhumatismes inflammatoires.

Il potentialise les effets des antibiotiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens et l’aspirine.
Son délai d’action est rapide.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

Le Cuivre, dans l’inflammation, les rhumatismes, la dose peut passer à 1 à 2 prises quotidiennes et dans les viroses à 3 ou 4 prises/jour.

Le Zinc-Cuivre, le Zinc-Nickel-Cobalt en cas de stress important et dans les formes bâtardes, la dose peut aller jusqu’à 4 voire 7 prises hebdomadaires.

 

[:]

[:fr]Manganèse[:]

[:fr] 

Manganèse : 1 à 3 prises/semaine
Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques

Le Manganèse a une posologie plus basse en raison de la survenue toujours possible d’un processus de réactivation caractérisé par une majoration des symptômes, une exacerbation de l’intensité des symptômes fonctionnels, d’autant plus que ces derniers étaient initialement brutaux et intenses. Aussi, dans le cadre des maladies allergiques, la dose de Manganèse sera réduite au minimum, soit une prise par semaine voire une prise tout les 15 jours chez l’enfant allergique et associée souvent au Phosphore.

[:]

CONTACT
Nom - Prénom*
Email*
Consultation ? Question ?*
Vérification: