Aux Vertus des Plantes
Categories

Anis Vert

Les graines, verdâtres, allongées, récoltées à la fin de l’été, ont une saveur sucrée très aromatique : elles sont utilisées pour l’usage médical, la confiserie (anis de Flavigny), la distillerie (anisette), la pâtisserie (pain d’épice, biscuits).

Pline l’Ancien accordait à l’Anis le pouvoir de faire dormir et de garder la jeunesse du visage.

L’Anis est un bon antispasmodique qui calme les estomacs douloureux et les menstruations difficiles. Il est surtout recommandé contre les troubles nerveux dyspeptiques (contractions, douleurs des organes digestifs, vertiges, palpitations et sensation d’opression après les repas, aérophagie). Il soulage fort bien les coliques venteuses.
Son action apaisante le fait recommander aussi par le Dr Leclerc contre l’asthme et la toux quinteuse.
L’Anis est encore un galactogène très réputé qui augmente la sécrétion lactée chez les nourrices, tout en calmant les coliques des nourrissons (d’après le Dr Cazin).
Enfin, on a recommandé l’Anis contre la fatigue générale accompagnée de migraines et de défaillance cérébrale.





Famille des ombellifères

On l’appelle également : Anis d’Europe, petit anis

Plante herbacées qui vient d’Egypte. Elle est cultivée autour de la Méditerranée.

Originaire du Levant, l’Anis vert est une plante cultivée qui fut introduite en Europe au XVIème siècle. En France, l’Anis vert est cultivé près d’Albi, en Anjou et en Touraine. On trouve dans le commerce plusieurs variétés : Anis d’Espagne et de Malte, A

Interne

Infusion. 10 à 15 g de graines par litre d’eau ou une cuillerée à café par tasse. Prendre 2 ou 3 tasses par jour. Contre les coliques des enfants, on peut infuser les graines d’Anis dans le lait.

Liqueur digestive d’Anis. Faire macérer au moins un mois 50 g d’Anis et 1 g de Cannelle dans un demi-litre d’eau-de-vie blanche pour fruits.

  • Antispasmodique
  • Apaisant

Esthétique

Pour fortifier les gencives et conserver une haleine fraîche, on peut se rincer la bouche avec une préparation obtenue en faisant macérer pendant une quinzaine de jours 15 grammes de semences d’anis vert dans un demi-litre d’alcool à 40° ou un volume équivalent d’eau-de-vie de pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACT
Nom - Prénom*
Email*
Consultation ? Question ?*
Vérification: