Aux Vertus des Plantes
Categories

Mauve

On emploie la Mauve pour les mêmes usages que la Guimauve, ces deux plantes devant leurs propriétés à leur mucilage. C’est une des sept fleurs des « quatre fleurs pectorales » et elle jouit, en effet, de propriétés adoucissantes et béchiques. Elle est très recommandée contre la bronchite, la toux sèche, l’inflammation de la gorge. Pline, déjà, ventait de décoction dans du lait pour guérir la toux en quelques jours…, mais l’accusait, par ailleurs, de nuire à la chasteté.

Depuis l’antiquité, les qualités laxatives de la Mauve son connues. Une lettre de Cicéron nous révèle qu’il a été copieusement purgé par un ragoût de Mauve et de Bette, et Martial conseille, à un de ses amis constipés, un mélange de Laitue et de Mauve.

De nombreux témoignages (Dioscoride, Celse, Pythagore) rendent hommage à ses vertus laxatives. Quant à Hippocrate, il la recommande à ceux qui digèrent mal, rendent une urine brûlante, ont la bouche amère et salée. Pendant longtemps, la Mauve fut mangée en légume, et Platine, au Moyen Age, considère la salade de ses feuilles comme très saine, « pour ce que amolist le ventre, guérist la gravelle et rompt la pierre ».

Ces propriétés émollientes et laxatives ont été confirmées, au début du XXème siècle, par Pron.

Pour l’usage externe, les qualités calmantes et adoucissantes de la Mauve font merveille contre toutes les irritations et inflammations. On utilise la décoction en gargarismes, en lavements, en bains de siège, en injections, en bains de bouche contre les aphtes, en lotions contre la couperose et les irritations du visage.



Famille des Malvacées. On l’appelle Mauve Sauvage, et aussi Herbe à Fromage

Cette belle plante, haute d’un mètre environ, est fort commune dans les champs, les haies, le bord des chemins. Sa tige, rameuse et poilue, porte des feuilles découpées en lobes profonds et dentés. Ses fleurs à cinq pétales, échancrés au sommet, sont de teinte rose violacé veiné de rouge, mais elles deviennent violet-bleu en séchant. On utile les fleurs et les feuilles ; pour la racine, on préfère celle de la Guimauve.

La petite Mauve (Malva rotundifolia) ou Mauve à feuilles rondes, moins usitée que la Grande, jouit néanmoins des mêmes propriétés.

Interne
On utilise plutôt les fleurs (bien que les feuilles ou un mélange de feuilles et de fleurs puissent être utilisés aussi).

Externe
Décoction concentrée de feuilles. 30 à 50 g par litre. Laisser réduire. On peut aussi, pour l’usage externe, utiliser la racine en décoction à la même dose.

Cataplasmes chauds de feuilles cuites. Ils sont excellents sur les douleurs ou pour faire mûrir des furoncles.

  • Adoucissante
  • Béchique
  • Laxative
  • Emolliente

Esthétique

Pour calmer et adoucir les peaux sensibles et délicates, on peut lotionner le visage et même les paupières avec une préparation obtenue en faisant infuser pendant dix minutes une poignée de feuilles mauve dans 1 litre d’eau bouillante. Pour rafraîchir et soulager les brûlures dues aux coups de soleil, vous pouvez appliquer sur les parties atteintes une lotion faite d’une décoction de 50 grammes de fleurs ou de racines par litre d’eau.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACT
Nom - Prénom*
Email*
Consultation ? Question ?*
Vérification: