Aux Vertus des Plantes
Categories

vaginite

HE Gingergrass

Indications (VT +) :

  • Rhinopharyngite, sinusite, otite, bronchite ++
  • Urétrite, cystites, vaginite, cervicite, salpingite, accouchement +
  • Acné à staphylocoque blanc, eczéma sec et suintant +
  • Oropharyngite, entérites bactérienne et virale ++
  • Fatigue cardiaque +
  • Virémie ++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques




Kawa-kawa

Jouissant d’une activité anesthésique locale, la plante possède, en outre, une action sédative à l’égard du système nerveux central. Les explorateurs avaient remarqué que les habitants de l’archipel polynésien l’employaient non seulement pour stimuler les fonctions digestives, mais aussi pour prévenir et guérir les maladies vénériennes. Sous l’influence du Kawa-Kawa, on constate une diminution des écoulements, une atténuation de la douleur à la miction, en même temps qu’une augmentation de la diurèse. Ces effets furent confirmés par Gubler, Sanné et Henri Leclerc. Grâce à son action diurétique et antiseptique et à ses propriétés décongestionnantes et sédatives des terminaisons nerveuses, le Kawa-Kawa donne d’excellents résultats dans les affections urinaires ou gynécologiques, les cystites blennorragiques, vaginites, métrites, salpingites et inflammations prostatiques.
On utilise l’extrait sous forme de pilules, très bien tolérées par l’estomac, et, en usage externe, en suppositoires (on adjoint alors une petite quantité d’analgésique, soit Belladone, soit Jusquiame, afin de prévenir la sensation désagréable de chaleur anale, due au principe âcre de cette espèce de Poivre). Dans les îles des mers du Sud, on utilise la décoction de racine râpée, à raison de 50 g par litre, dont on prend 3 tasses par jour.




HE Palmarosa

Indications (VT +) :

  • Rhinopharyngite, sinusite, otite, bronchite ++
  • Urétrite cystites, vaginite, cervicite, salpingite, accouchement +++
  • Acné à staphylocoque blanc, eczéma sec et suintant
  • Oropharyngite, entérites bactérienne et virale +++
  • Fatigue cardiaque +
  • Virémie +++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques





HE Vrai cannelier dit “écorses de cannelle de Ceylan”

Indications (VT +) :

  • Pyorrhée alvéolodendaire, diarrhées, dysenteries, entérocolites infectieuse et spasmodique, fièvre typhoïde, verminoses, amibiase, entérotoxémie de l’adulte, aérocolie ++++
  • Leucorrhées, vaginite, oligoménorrhées ++
  • Impuissance fonctionnelle masculine ++
  • Bronchite, pleurésie +
  • Colibacillose urinaire, cystite bactérienne +++
  • Infection et fièvre tropicales +++
  • Somnolence, asthénie, dépression +
  • Hémogliase

Contre-indications : Usage cutané (sauf localisé ou sous formes galéniques adéquates), enfant de moins de 5 ans (dermocaustique)




HE Eucalyptus d’Australie

Indications (VT +) :

  • Rhinite, rhinopharyngite, grippe +++, otite, sinusite, bronchite +++, toux +++ ;
  • Conjonctivite, iridocyclite +++
  • Vaginite, endométriose
  • Acné
  • Asthénie, frilosité

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques et subphysiologiques




HE Thym vulgaire à géraniol

Indications (VT +) :

  • Rhinopharyngite, sinusite, otite, bronchite ++
  • Urétrite, cystites, vaginite, cervicite, salpingite ; accouchement +++
  • Acné à staphylocoque blanc, eczéma sec et suintant
  • Oropharyngite, entérites bactérienne et virale +++
  • Fatigue cardiaque +
  • Virémie +++

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques





HE Millepertuis

Indications (VT +) :

  • Stomatite, ulcère gastroduodénal, entérocolites inflam. Et spasmod. ++
  • Cystites, pyélonéphrite +++ ; prostatite
  • Vaginite, endométrite, congestion et inflammation utérines +
  • Traumatismes internes (séquelles) +++

Contre-indications : Sujets allergiques (usage transcutané)

.




HE Eucalyptus citronné à citronnellal

Indications (VT +) :

  • Arthrite +++ (cervicodorsale, phalangienne, épicondylienne…), polyarthrite rhumatoïde ++, rhumatismes
  • Péricardite, coronarite, hypertension
  • Cystites, vaginite
  • Zona

Contre-indications : Aucune connue aux doses physiologiques




HE Inule odorante

Indications (VT +) :

  • Hypertension, tachycardie supraventriculaire, arythmie ++, aortite, coronarite (infarctus), fatigue cardiaque
  • Laryngite, trachéite, toux spasmodique, bronchite chronique, rhino-pharyngo-amygdalite ++++
  • Dyskinésies biliaires, entérocolite virale ++
  • Petite insuffisance rénale, cystites
  • Vaginite
  • Dermite

Contre-indications :

Aucune connue ; possible crise d’élimination (bénéfique et souhaitable) durant le traitement des infections respiratoires chroniques connues sous le nom de « choc à l’inule »




CONTACT
Nom - Prénom*
Email*
Consultation ? Question ?*
Vérification: