Aux Vertus des Plantes
Categories

Pommier

La Pomme sert à la préparation du cidre, dont on reconnaît les propriétés antirhumatismales, mais qui serait doué, selon les Normands, de tant de propriétés thérapeutiques « qu’il guérit toutes les maladies ».
Mais la Pomme n’attend par d’être transformée en un délicieux jus fermenté pour nous dispenser toutes ses qualités. Elle était jadis très utilisée comme agent externe dans des préparations destinées à frictionner la peau ou à penser les plaies et appelées, pour cette raison, « pommades ». Contre les blessures, on préparait une « pommade » avec du jus de Pomme additionné de son poids d’huile d’olive, ou on les couvrait d’un cataplasme fait d’une pomme cuite au four écrasée. Contre la gale, après avoir coupé une Pomme en deux parties, on évidait les centres, on les bourrait de fleur de soufre, on reconstituait la Pomme en ficelant serré et on cuisait au four. Le tout était ensuite écrasé et la « pommade » obtenue servait à frictionner les parties atteintes.
De nos jours, la Pomme est recommandée pour aider à la digestion : son acidité agréable provoque une importante sécrétion de salive et stimule tous les sucs digestifs. Elle régularise admirablement les fonctions intestinales : déconstipant renommé, surtout lorsqu’elle est consommée au petit déjeuner, elle possède un grand pouvoir absorbant au niveau intestinal vis-à-vis des toxines et des micro-organismes et sa cellulose n’est pas irritante ; elle est aussi un des meilleurs traitements de la diarrhée infantile, aigüe ou chronique, avec la Carotte et la Farine du fruit du Caroubier : finement râpée, elle donne, d’après Moro, des résultats indiscutables.
Elle a une heureuse action sur la diurèse, qu’elle excite, et sur l’élimination de l’acide urique ; à ce titre, elle est recommandée chez les arthritiques, les obèses, les rhumatisants, les goutteux. Autrefois, les membres du Jockey Club se passaient une recette de décoction de Pommes qui les aidaient à lutter contre les attaques de goutte, rançon de leurs excès alimentaires. De nos jours, le Dr Decaux, de Vittel, conseille toujours l’emploi des pelures de Pomme à cet effet.
La Pomme est aussi un des moyens les plus simples, préventif ou curatif, de lutter contre l’hypertension artérielle. Associée au Riz, elle est la base du célèbre régime de Kempner, très en vogue ces dernières années, et qui donne de beaux résultats dans l’hypertension grave et les œdèmes cardiaques et rénaux.
Elle est aussi très riche en pectine, qui aurait le pouvoir de faire baisser, le cholestérol sanguin. Des médecins britanniques et italiens la recommandent à ce titre comme agent de prévention de l’athérosclérose et de l’infarctus du myocarde.
Le Pr Binet, d’autre part, fait de la Pomme un précieux alliés des gérontologues et la préconise à tous ceux qui veulent lutter contre les méfaits de l’âge et qui désirent vivre jeune et longtemps. Enfin, si beaucoup de fruits sont contre-indiqués dans le diabète, en raison de leur richesse en sucre, certains d’entre eux sont, par contre, doués de propriétés favorables dans le traitement des dérèglements hydrocarbonés. Le plus intéressant d’entre eux serait la Pomme, avec le citron.
La Pomme jouit aussi de propriétés pectorales qui la font utiliser pour les enfants dans un délicieux sirop contre le rhume, lequel est, de plus, un laxatif doux.
Enfin, on sait depuis longtemps que manger une Pomme avant de se coucher facilite le sommeil. La Pomme jouit, en effet, de propriétés calmantes qui la rendent précieuse chez les nerveux.




Familles des rosacées.

Le Pommier est un des arbres fruitiers les plus anciennement connus de l’humanité. Quoi qu’il en soit, il était certainement connu en Egypte et en Palestine plus de mille ans av. J.-C. Quant à son implantation en Normandie, capitale de la Pomme, certains la fond remonter au XIème siècle, d’autres au XVIème seulement.

Interne

1 Kg de fruits par jours, moitié crus, moitié cuit, dont une partie sera consommée à jeun, est recommandé par le Dr Leclerc contre la constipation. Cette ordonnance de santé est valable pour les arthritiques, les « patraques » du foie et de l’intestin, les eczémateux et les boutonneux. Les vieillards et les malades peuvent remplacer les fruits par la quantité correspondante de jus, fraîchement, exprimé, afin de ne pas ce surcharger l’estomac.
Cure de Pomme contre l’obésité. Manger 1 Kg de fruits par jour, (à l’exclusion de toute autre nourriture).
Infusion diurétique. Selon la recette du Dr Decaux, faire bouillir 15 minutes une cuillérée à soupe de pelures desséchées et réduites en poudre dans une grande tasse d’eau. Passer, sucrer à volonté et boire 3 ou 4 tasses par jour. On peut ajouter quelques feuilles de Cassis.
Pommes pelées ou râpées. 500 g à 1.5 Kg par jour selon l’âge, contre la diarrhée des enfants. Répartir en cinq repas.
Tisane de Pomme contre l’insomnie. Elle se prépare avec une belle reinette coupée en tranches, sur laquelle on jette un demi-litre d’eau bouillie. Faire cuire une heure sans bouillir. Lorsque l’ensemble à réduit de moitié, sucrer et boire une tasse avant le coucher.
Sirop de Pomme. Laxatif et pectoral ; il se prépare avec des Pommes reinettes qu’on râpe et qu’on laisse macérer quelques heures dans leur jus naturel ; exprimer ensuite le jus ; Ajouter le même poids de sucre et cuire lentement jusqu’à consistance de sirop. Donner 2 cuillérées à soupe par jour avant chaque repas.
Le régime de Kempner, régime d’attaque de l’hypertension, consiste à ne donner, pendant 1 à 3 mois, qu’une certaine quantité pesée de Riz et des Pommes, de préférence à tout autre fruit, à volonté.

Externe

Jus de Pomme. C’est un excellent raffermissant des tissus. Il est recommandé pour éviter l’affaissement des traits du visage et pour raffermir les seins et l’abdomen.

  • Antirhumatismale
  • Calmante
  • Diurétique
  • Laxatif
  • Raffermissant

Esthétique

Les propriétés de la pomme trouvent des applications en esthétique. Le jus de pomme, en particulier, est très apprécié pour combattre la formation des rides. On peut l’appliquer matin et soir sur le cou et le visage en onctions légères, mais il faut, bien entendu, avoir soin de préparer ce jus juste au moment de s’en servir, à cause des dangers d’oxydation. Pour parfaire ce traitement, on peut, chaque semaine, utiliser un masque de pommes cuites dans du lait, écrasées et appliquées tièdes sur le visage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACT
Nom - Prénom*
Email*
Consultation ? Question ?*
Vérification: