Aux Vertus des Plantes
Categories

Fraisier

Les racines, les feuilles et feuilles sont depuis longtemps utilisées contre les affections du rein et de la vessie et contre les calculs urinaires. Elles se montrent aussi fort efficaces contre le rhumatisme et la goutte. Astringentes, elles sont excellentes contre les diarrhées, les entérites, et en gargarismes, contre l’angine.
La Fraise, à elle seule, mérite bien le nom de « bienfait des dieux » que lui donna l’illustre Linné, guéri grâce à elle d’une goutte opiniâtre.
Lobelius, à la Renaissance, avait déjà souligné ses propriétés diurétiques si remarquables « qu’elle est capable de rompre même les plus gros calculs ». Boerhaave, au XVIIIème siècle, l’utilisait non seulement contre la goutte, mais aussi contre la phtisie.
Grâce à son effet à la fois diurétique et laxatif, la Fraise est recommandée dans toutes les maladies de pléthore, c’est-à-dire arthritisme, rhumatisme, artériosclérose, lithiases, affections du foie, etc. Une cure de Fraises en saison est alors extrêmement bénéfique. Possédant une grande valeur nutritive, dont une teneur en fer qui mérite d’être signalée, la Fraise est recommandée aux affaiblis et aux tuberculeux. Elle peut aussi entrer dans le régime des diabétiques, son sucre étant de la lévulose (Dr Leclerc).
Enfin, Eugène Gley lui a trouvé des propriétés hypotensives.
Un seul inconvénient à la consommation des Fraises, pour certains défavorisés : l’urticaire. Pour éviter, on peut essayer de pratiquer une espèce de désensibilisation en prenant chaque jour, pendant une semaine, une petite parcelle de fraise écrasée, insuffisante par elle-même à déclencher l’urticaire. On peut encore mettre à fondre sous la langue, une demi-heure avant les repas aux Fraises, un petit morceau de fruit. Enfin, le vin ayant des propriétés anaphylactiques, on peut aussi écraser les Fraises dans du vin rouge, un quart d’heure avant de s’en régaler, comme le conseil Weissenbach.
Pour l’usage externe, la Fraise est renommée pour ses propriétés embellissantes. La belle Mme Tallien, Notre-Dame de Thermidor, ne prenait-elle pas des bains d’eau de Fraise pour entretenir l’éclat de son teint ? Dix kilos de Fraises étaient nécessaire, ce qui ne met pas la beauté, évidemment, à la portée de tout le monde.





Famille des Rosacées

Trop connu pour être décrit, le Fraisier est une plante vivace qui existe dans les bois à l’état sauvage, mais qui est cultivée pour l’excellence de ses fruits.

Interne

Décoction de racines concassées et feuilles. 25 g par litre d’eau. Faire bouillir 10 minutes et boire à volonté dans la journée.
Infusion de feuilles seules (mêmes proportions), cueillies au printemps et séchées. Excellent succédané du thé, doué de propriétés diurétiques.
Sirop de fraises. Parfumé, désaltérant, il se prépare en cuisant 3 kg de sucre en sirop. Ajouter 1,5 kg de Fraises des bois ou de Fraises cultivées. Laisser 5 minutes sur le feu, puis faire macérer 24 heures couvert. Filtrer.
Cure de Fraises. Absorber 300 à 500 g de fruit par jour, ce qui est une bien agréable ordonnance.

Externe

. Décoction concentrée (30 à 50 g par litre) de racines et de feuilles. S’emploie en gargarismes contre l’angine ou en lavements contre la diarrhée.
Cataplasme de feuilles fraîches pilées : préconisé contre les ulcères.
Masque de beauté aux fraises. On peut appliquer des Fraises simplement écrasées sur le visage démaquillé et maintenir la bouillie avec de la gaze. Garder 10 minutes et rincer à l’eau de rose. Pour les peaux grasses, on ajoute un blanc d’œuf battu à la purée de Fraises.
Pour les peaux sèches, on ajoute une cuillerée à café d’huile d’Amandes douces, une de crème fraîche, une de fécule.
Lait aux Fraises. Astringent et désincrustant, il se prépare avec le jus de Fraises passé, auquel on ajoute une même quantité de lait frais et quelques gouttes d’eau de Cologne.

  • Astringente
  • Diurétique
  • Laxative
  • Hypotensive

Esthétique

La fraise, tonique, rafraîchissante aide l’épiderme à retrouver son éclat et sa souplesse.
Rappelons simplement que, sauf allergie spécifique à la fraise, on peut utiliser avec profit un masque obtenu en écrasant quatre ou cinq fraises bien mûres qu’on appliquera directement sur le visage et que l’on conservera pendant une vingtaine de minutes. On se rincera ensuite avec de l’eau minérale plate ou de l’eau de pluie recueillie très proprement et légèrement tiédie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACT
Question(s)
par Email
Nom*
Prénom*
Email (identique à paypal svp)*
Date de naissance
Document éventuel
Votre Question 1 (claire et précise svp)
Votre Question 2 (claire et précise svp)
Votre Question 3 (claire et précise svp)
Votre Question 4 (claire et précise svp)
Votre Question 5 (claire et précise svp)
Vérification
Votre règlement PAYPAL*