Aux Vertus des Plantes
Categories

Nutriments essentiels

Chlorure de Magnésium

Le chlorure de magnésium est un composé chimique de formule MgCl2 (un cation magnésium Mg2+ et deux anions chlorure Cl-). C’est un composé ionique très soluble dans l’eau. C’est un acide de Lewis faible, ce qui explique qu’il s’hydrolyse facilement sous l’action de la chaleur pour donner du chlorure de magnésium hexahydraté.

Le chlorure de magnésium peut être extrait de la saumure ou de l’eau de mer, on en tire alors le magnésium (sous forme de métal) par électrolyse.

Utilisations diverses

Le chlorure de magnésium est utilisé dans de nombreux domaines, en plus de l’extraction du magnésium métallique. Il sert aussi dans la fabrication de textiles, papier, agents ignifugeants, ciments, etc.

Bien qu’on ne le recommande pas pour réduire la poussière des routes, le chlorure de magnésium est un abat-poussière de remplacement utilisé sur les piles de matériel, l’accotement des routes ou les bassins servant au transfert de matériel.

Utilisations alimentaires

Il est aussi utilisé dans l’alimentation :
comme additif alimentaire et possède le numéro E5117, comme complément alimentaire (en poudre ou nigari), pour faire coaguler le lait de soja en tofu (nigari).

Inconvénient : son goût est désagréable.

Comment et où en trouver ?

Le sel alimentaire naturel contient naturellement du chlorure de magnésium. Le sel raffiné en contient beaucoup moins. On peut extraire le chlorure de magnésium de l’eau de mer (teneur : 1,3 kg/m3).

Le chlorure de magnésium se présente sous forme de paillettes ou de poudre blanche soluble dans l’eau. Sa couleur peut varier mais reste sans incidence sur ses propriétés.

Préparation : Il suffit de diluer le contenu du sachet (20 gr) dans un litre d’eau peu minéralisée (Mont roucous – Volvic…).

  • Adultes : un verre, 1 à 6 fois par jour
  • Enfants de 2 ans et plus : 1/2 verre
Paillettes de nigari

Au Japon, nigari est le nom traditionnel donné au chlorure de magnésium, dérivé du mot japonais signifiant amer. Présenté sous forme de poudre blanche ou de cristaux, il sert de coagulant pour la préparation du tofu à partir du lait de soja.

Le nigari est, en fait, du chlorure de magnésium naturel, C’est-à-dire qui n’est pas complètement raffiné (il contient jusqu’à 5 % de sulfate de magnésium et minéraux divers).

Le nigari étant d’origine japonaise, il arrive que l’on croie qu’il est extrait d’une algue du même nom. Il s’agit d’un complément alimentaire bon marché apportant du magnésium, d’où son intérêt au regard d’un déficit généralisé dans notre consommation actuelle.

Pour être en pleine santé, le corps humain doit bénéficier d’un équilibre entre le calcium et le magnésium.

Il est obtenu en faisant traverser des masses de sel marin (le Japon importe ce sel d’anciennes mines de Mongolie et de Chine) par une petite quantité d’eau. L’eau prélève les composés minéraux qui ont le plus d’affinité avec elle.

Précautions d’emploi

La consommation excessive de chlorure de magnésium est éliminée naturellement par l’organisme dans les urines chez un individu parfaitement sain. Elle peut provoquer une diarrhée naturelle qui indique que le corps a pu bénéficier d’une dose suffisante.

Il y a un risque de déshydratation s’il y a une surconsommation prolongée. Il est totalement à proscrire chez ceux présentant une insuffisance rénale, un état hémolytique (anémie)9 ou chez les hémophiles.

L’insuffisance rénale pouvant survenir justement en état de fatigue accrue, il est conseillé de ne pas surdoser. En effet, un excès dans le sérum sanguin de magnésium entraîne un hypermagnésiémie et dans les concentrations suivantes :

  • vers 4 mEq/l, on constate une absence généralisée de réflexes (hyporéflexie)
  • entre 5 et 10 mEq/l on constate de l’arythmie cardiaque
  • au-delà de 13 mEq/l l’arrêt cardio-circulatoire est constaté.

Dans le cas d’insuffisance rénale sévère due à des calculs rénaux, les sels de magnésium peuvent en excès, participer à la formation de nouveaux calculs de struvite.

En général on note un état de fatigue généralisée, des vomissements et états nauséeux, une décalcification (hypocalcémie), de l’hypotension, des troubles respiratoires, de l’arythmie et de l’asystolie.

Propriétés médicinales

Le chlorure de magnésium possèderait de nombreuses propriétés médicinales, il serait notamment un puissant immuno-stimulant : grippes, épidémies, fièvres…

Les recherches du Pr Pierre Delbet, réalisées au début du xxe siècle sur le front des combats lors de la Première Guerre mondiale, portaient sur ses qualités antiseptiques pour soigner les soldats blessés et combattre les infections : blessures souillées (compresses), brûlures

De plus récentes études montrent que des souris bénéficiant d’un régime riche en magnésium présenteraient une meilleure réponse immunitaire, verraient décroître certaines tumeurs et seraient plus résistantes aux infections parasitaires.

  • laxatif : colite chronique, constipation, diarrhée verte du nourrisson
  • coryza, rhume de cerveau, grippe
  • bronchites, coqueluche, emphysème
  • angines, fièvres, méningite, maux de tête, otites, pyorrhée, thyroïde, acouphène, adenite, allergies, conjonctivites
  • gastro-entérite, intoxication alimentaire, appendicite
  • maladies infantiles : rougeole, scarlatine, rubéole, varicelle
  • décalcification, ostéoporose, rachitisme, poliomyelite, tetanos, prostatisme, troubles sexuels, artérite, arthériosclérose, arthrose
  • cholestérole, diabète, hypotension
  • raideur de la colonne vertébrale, raideurs musculaires, courbatures, sclérose en plaques
  • dépression, fatigue, asthénie
  • mémoire, concentration, maladie de parkinson, sénilité, système nerveux
  • abcès, anthrax, furoncles (bains ou compresses)
  • eczéma, psoriasis
  • acné, erysipele, mastose, mammite chronique, prurit, tâches de vieillesse
  • aphtes, infections diverses (bains de bouche)
  • facilitateur des contractions de l’accouchement
  • ongles, panaris, cheveux blancs

Utile pour les Chiens, Chats
Utile pour les Arbres fruitiers

 

[:fr]Potassium[:]

[:fr]

Indications :

Le Potassium par son action antalgique et anti-œdémateuse, est indiqué dans :

  • l’arthrose, les rhumatismes, associé au Manganèse-Cobalt et au Magnésium,
  • les œdèmes cycliques, associé au Manganèse-Cobalt et au Cobalt,
  • l’HTA labile associé au Manganèse et éventuellement à l’Iode,
  • la rétention hydrique.

Son efficacité est telle qu’il permet bien souvent de diminuer voire d’interrompre les antalgiques classiques habituels. Comme pour le Magnésium, il ne permet pas de restituer une déplétion potassique où des doses pondérales seront indispensables.[:]

[:fr]Aluminium[:]

[:fr]

Aluminium, oligo-élément artificiel

L’ALUMINIUM est neurosédatif et neurotrope.

Indications :

L’Aluminium présente un intérêt dans certains troubles neuropsychiques :

  • l’excitation vespérale, l’agitation, l’euphorie, l’insomnie d’endormissement associées alors au Manganèse,
  • la lenteur d’idéation, les troubles de la mémoire de fixation, les difficultés scolaires par manque de concentration, associées alors au Manganèse-Cuivre voire au Cuivre-Or-Argent.

Il n’existe pas à ces doses de risque de surcharge, comme cela a été observé chez les dialysés.[:]

[:fr]Argent[:]

[:fr]Argent, oligo-élément artificiel

L’OR et l’ARGENT sont des métaux lourds qui se substituent au Cuivre.

L’argent a une action antiseptique et anti-inflammatoire comme le Cuivre à l’état physiologique mais plus puissante.

Pour certains, le complexe Cuivre-Or-Argent réduit l’inflammation chez le rat par rapport au groupe témoin (test l’adjuvant de Freund) et diminuent significativement les PGE2, les 6-céto-PGF1-α et l’haptoglobine.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

 

[:]

[:fr]Or[:]

[:fr]

Or, oligo-élément artificiel

L’OR et l’ARGENT sont des métaux lourds qui se substituent au Cuivre.

L’Or a une action immunomodulatrice déjà utilisé à dose plus importante dans la polyarthrite rhumatoïde. Ils sont tous bactéricides.

Pour certains, le complexe Cuivre-Or-Argent réduit l’inflammation chez le rat par rapport au groupe témoin (test l’adjuvant de Freund) et diminuent significativement les PGE2, les 6-céto-PGF1-α et l’haptoglobine.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

[/wptab]

[:]

[:fr]Cobalt[:]

[:fr]

Indications :

Le Cobalt par son action régulateur sympathique et parasympathique et son action vasculaire, est indiqué dans :

  • les spasmes vasculaires,
  • les troubles vasomoteurs périphériques : les phénomènes de Raynaud, les paresthésies, les acouphènes, les vertiges, associé au Manganèse-Cobalt et au Phosphore,
  • la migraine, associé au Manganèse et au Phosphore et éventuellement au Soufre,
  • la flatulence, l’aérogastrie, le hoquet, associé au Manganèse-Cobalt, au Magnésium et au Phosphore,
  • l’HTA labile, associé au Manganèse, au Phosphore, à l’Iode et au Potassium,
  • l’appréhension opératoire, le « trac » avant un examen.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques.

Le Cobalt dans la migraine, la dose va de 3 à 7 prises/semaine. Le Zinc-Cuivre, le Zinc-Nickel-Cobalt en cas de stress important et dans les formes bâtardes, la dose peut aller jusqu’à 4 voire 7 prises hebdomadaires.

[:]

[:fr]Fluor[:]

[:fr]

Indications :

Le Fluor par son action plastique et dans le métabolisme phosphocalcique, est indiqué par :

  • l’ostéoporose, associé au Manganèse-Cobalt et/ou au Cuivre-Or-Argent,
  • la prévention de la carie dentaire, associé au Manganèse-cuivre,
  • l’hyperlaxité ligamentaire, la fragilité tendineuse, la scoliose, associé au Manganèse-Cuivre, éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • les apophysites et épiphysites de croissance, attitude scoliotique et troubles de la statique vertébrale, de la croissance, associé au Manganèse-Cuivre, éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • le retard de consolidation, associé au Manganèse-Cuivre et éventuellement au Cuivre-Or-Argent,
  • la maladie de Paget, associé au Manganèse-Cobalt,
  • l’insuffisance veineuse.

[:]

[:fr]Lithium[:]

[:fr]

Indications :

Le Lithium par son effet neurorégulateur, tranquillisant, sédatif neuropsychique est indiqué dans :

  • l’irritabilité, le nervosisme, associé au Manganèse,
  • l’anxiété, l’angoisse associé au Manganèse-Cobalt,
  • l’anxio-dépression associé au Cuivre-Or-Argent,
  • les troubles du sommeil, l’insomnie associé au Manganèse, au Manganèse-Cobalt ou au Cuivre-Or-Argent,
  • le sevrage des anxiolytiques (benzodiazépines) est une bonne indication en raison de l’absence de rebond,
  • l’hypertonie musculaire douloureuse, la fibromyalgie, la spasmophilie,
  • les troubles de l’humeur et de l’affectivité : instabilité, insertion scolaire,
  • les troubles de la mémoire, difficulté d’apprentissage due à l’émotivité ou à l’anxiété,
  • le syndrome prémenstruel, la ménopause.

Son délai d’action est assez rapide de 2 à 5 jours. Son dosage est très faible et ne nécessite aucune surveillance plasmatique comme pour son indication dans la psychose bipolaire où les doses alors nécessaires sont 30 à 50 fois supérieures. Même à raison de 3 prises par jour pendant des mois, il ne présente aucune toxicité ni de contre-indication cardio-rénale, comme c’est le cas du Lithium à dose pondérale (Théralith, Neurolithium).

[:]

[:fr]Cuivre[:]

[:fr]

Indications :

Le Cuivre par son action anti-infectieuse et anti-inflammatoire (Sorenson), est indiqué dans :

  • les maladies infectieuses : les viroses, la grippe, les infections ORL, prévenant l’asthénie post-infectieuse,
  • les rhumatismes inflammatoires.

Il potentialise les effets des antibiotiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens et l’aspirine.
Son délai d’action est rapide.

Le Manganèse-Cuivre, le Manganèse-Cobalt et le Cuivre-Or-Argent : 3 à 7 prises par semaine, dans les indications neuropsychiques les doses sont plus élevées pouvant atteindre 7 prises par semaine pour le Cuivre-Or-Argent.

Le Cuivre, dans l’inflammation, les rhumatismes, la dose peut passer à 1 à 2 prises quotidiennes et dans les viroses à 3 ou 4 prises/jour.

Le Zinc-Cuivre, le Zinc-Nickel-Cobalt en cas de stress important et dans les formes bâtardes, la dose peut aller jusqu’à 4 voire 7 prises hebdomadaires.

 

[:]

CONTACT
Question(s)
par Email
Nom*
Prénom*
Email (identique à paypal svp)*
Date de naissance
Document éventuel
Votre Question 1 (claire et précise svp)
Votre Question 2 (claire et précise svp)
Votre Question 3 (claire et précise svp)
Votre Question 4 (claire et précise svp)
Votre Question 5 (claire et précise svp)
Vérification
Votre règlement PAYPAL*