Aux Vertus des Plantes
Categories

Souci

De nos jours, lorsqu’il est encore utilisé pour l’usage interne, c’est presque uniquement pour ses propriétés emménagogues : les fleurs de Souci, en effet, favorisent l’apparition des règles et les rendent moins douloureuses, surtout lorsque ces menstruations difficiles sont accompagnées, ou résultent, de dépression nerveuse et d’anémie.
Pour l’usage externe, il a gardé sa réputation d’autrefois. Anti-infectieux efficace, il nettoie et guérit les maux cutanés en un temps record (c’est le Calendula homéopathique).
Il sert toujours en bain d’yeux contre l’ophtalmie, pour panser les brûlures et les engelures, les plaies infectées, et contre diverses maladies de peau (acnés, impétigo, ulcères, eczéma). Il passait même jadis pour être anticancéreux. On l’utilise aussi contre les cors et les verrues.





Famille des Synanthéracées.

Jadis le Souci connaissait une grande vogue en médecine populaire. Sudorifique et dépuratif, on l’utilisait contre les maladies de peau, les affections scrofuleuses, l’ictère et les engorgements des viscères abdominaux. On employait ses vertus antispasmodiques contre l’hystérie et diverses maladies nerveuses. On lui reconnaissait en outre des vertus stimulantes et antiscorbutiques.

Interne

Infusion de fleurs. 30 g par litre d’eau bouillante. Laisser 10 minutes en contact. Prendre 3 tasses par jour. Comme emménagogue, faire le traitement pendant 10 jours avant la date présumée des règles.
Teinture. Fleurs de Souci tassées sur lesquelles on verse 3 fois leur volume d’alcool à 40° et qu’on laisse macérer 10 jours. Prendre 2 à 4 g par jour.

Externe

On utilise la teinture diluée avec un peu d’eau contre les maux cutanés les plus divers, ou encore des compresses et lotions préparées avec l’infusion.
Pommade contre les ulcères, les brûlures et engelures. Elle se prépare avec une décoction concentrée de 100 g de pétales bouillis trois quart d’heure avec 300 g d’eau. Après avoir filtré, on ajoute deux fois le poids de saindoux et on laisse cuire doucement jusqu’à évaporation du liquide.
Suc de la plante entière. Mêlé à un peu de vin blanc ou d’eau-de-vie, il est excellent pour calmer les maux de dents et les névralgies faciales. Faire des bains de bouche ou des compresses.
Contre les cors et les verrues, appliquer des pétales pilés et réduits en bouillie.

  • Emménagogue
  • Anti-infectieux

Esthétique

On peut utiliser les propriétés du souci pour adoucir les peaux très fragiles : sous forme d’une lotion obtenue en faisant infuser, pendant un quart d’heure, une poignée de fleurs et de tiges de calendula dans une eau très chaude mais non bouillante. Appliquer en compresses tièdes sur le cou et le visage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CONTACT
Question(s)
par Email
Nom*
Prénom*
Email (identique à paypal svp)*
Date de naissance
Document éventuel
Votre Question 1 (claire et précise svp)
Votre Question 2 (claire et précise svp)
Votre Question 3 (claire et précise svp)
Votre Question 4 (claire et précise svp)
Votre Question 5 (claire et précise svp)
Vérification
Votre règlement PAYPAL*